L’IFAB, qui es-tu ?

L’International Football Association Board (IFAB) constitue l’une des institutions du football les plus vieilles. Réunie pour la première fois le 2 juin 1886, l’IFAB demeure le gardien des règles du jeu en ayant pour objectif de les superviser, les préserver et/ou les modifier. Né d’un constat commun, à savoir l’harmonisation des règles du jeu du … Continuer la lecture de « L’IFAB, qui es-tu ? »

Par Florian Gautier Publié le jeudi 14 mars 2013

Lire la suite

Mêlée

L’International Football Association Board (IFAB) constitue l’une des institutions du football les plus vieilles. Réunie pour la première fois le 2 juin 1886, l’IFAB demeure le gardien des règles du jeu en ayant pour objectif de les superviser, les préserver et/ou les modifier.

ifab

Né d’un constat commun, à savoir l’harmonisation des règles du jeu du football pour une équité internationale, des quatre associations du Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord), l’IFAB a pris en main les Lois fondamentales du Jeu. Son rôle n’est donc pas second. En 1913, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) – créée en 1904 – devient membre à part entière de l’IFAB, glanant ainsi quatre voix et rétablissant par la même occasion l’égalité totale du pouvoir de décision. Il y a 8 voix en tout : une voix pour chaque association du Royaume-Uni. Ainsi, l’adoption d’une nouvelle règle n’est validée que lorsque la majorité est respectée : trois quarts des votes doivent être positifs.

Les premières mesures ont vu le jour au cours de la fin du dix-neuvième siècle : on compte parmi elles, les dégagements aux six mètres (1869) ou encore l’instauration des corners (1872).

L’IFAB se réunit tous les ans au cours de deux réunions majeures : l’Assemblée générale annuelle et l’Assemblée économique annuelle. Des rencontres qui se déroulent en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, suivant un calendrier de rotation bien précis. Pour exemple, Édimbourg est la dernière ville à avoir accueilli l’IFAB (le 2 mars dernier). À noter qu’en période de Coupe du monde, la FIFA applique ses droits en choisissant le lieu de la réunion, présidée par un représentant de la fédération du pays choisi. L’Assemblée économique se tient en fin d’année (septembre ou octobre) : elle s’occupe de statuer sur différentes questions d’ordre générale soumises au Board. Depuis 2011, l’IFAB a le devoir de « s’auto-réformer ». La nouvelle règle du hors-jeu est une nouveauté qui s’inscrit dans cette lignée.

Nul doute que l’IFAB sait concilier tradition footballistique et modernisation du jeu.

Par Florian Gautier Publié le jeudi 14 mars 2013